Six prisons accueilleront des films des JCC

Le directeur générale des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), Nejib Ayed, a annoncé que la cérémonie d’ouverture de la quatrième édition des JCC dans les prisons sera organisée le dimanche 4 novembre.

 

La première projection aura lieu dans la prison civile de Mornaguia (gouvernorat de la Manouba) et concerne le film tunisien “Regarde-moi” de Nejib Belkadhi. Il s’agira de la première nationale.

Cinq autres prisons et centres de rééducation accueilleront d’autres projections :

  • La prison Borj Erroumi (Bizerte) accueillera la projection du documentaire égyptien “Amal” de Mohamed Siam le 5 novembre
  • La prison de Mornag (Ben Arous) proposera le film algérien “Jusqu’à la fin des temps” de Yasmine Chouikh le 6 novembre.
  • La prison civile de Messaidine (Sousse) accueillera le documentaire “Ghzela” de la réalisatrice tunisienne Hajer Nefzi le 7 novembre
  • Le Centre de rééducation des mineurs délinquants de Sidi El Hani proposera trois courts métrages tunisiens : “Gauche/droite” de Moutii Dridi, “Les pastèques du Cheikh” de Kaouther Ben Henia et “Brotherhood” de Meryam Joobeur, et ce le 8 novembre
  • La prison civile de Mahdia accueillera la projection documentaire tunisien “la voie normale” d’Erige Sehiri, le 9 novembre

Cette édition vise entre 1800 et 2000 prisonniers, contre 1200 au cours des éditions précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *